Enthousiasme des étudiants pour la biotechnologie

Enthousiasme des étudiants pour la biotechnologie

La biotechnologie suscite l’enthousiasme. Sous l’effet de la pandémie de Covid-19, elle bénéficie d’un intérêt grandissant auprès du grand public. Grâce à elle, il a été possible de développer en un temps record des vaccins à ARN messager extrêmement efficaces. Au cours de ces dernières années, elle a enregistré un véritable boom chez les étudiants. Ce dont se félicite la branche, en forte croissance en Suisse.

mardi 14 septembre 2021

Comme le relate «SRF Trend», la biotechnologie est en pleine croissance en Suisse. Les entreprises de la branche courtisent la relève et recrutent à tour de bras. Chez les jeunes, l’intérêt est là. Beaucoup veulent faire des études qui leur ouvriront les portes d’une grande carrière dans une entreprise de la biotechnologie. Le sujet passionne, comme le révèle le magazine économique SRF Trend de la radio alémanique. L’étude de la vie, des cellules et des gènes enthousiasme les jeunes. Depuis l’éclatement de la pandémie, le public aussi s’intéresse de plus en plus pour ce thème: «Avant, quand je racontais quelque chose à la maison, personne ne comprenait vraiment ce que je faisais. Moi aussi je fabrique des anticorps. Aujourd’hui, chacun sait ce qu’est un anticorps. Les gens s’intéressent à mon travail. C’est très gratifiant», se réjouit Patrick, doctorant. Les étudiants en biotechnologie et en sciences de la vie sont de plus en plus souvent approchés par des non-spécialistes pour répondre à des questions sur les mutations de virus ou le fonctionnement des vaccins à ARN messager. Leur prestige dans la société augmente.


Boom de la biotechnologie

Avant la pandémie déjà, les sciences de la vie étaient très en vogue auprès des jeunes. En Suisse, l’industrie déploie de nombreux efforts pour séduire les diplômés. Car les entreprises ont un urgent besoin de sang neuf. En un an seulement, les entreprises de la biotechnologie en Suisse ont vu leurs effectifs augmenter de 8%. L’exemple le plus fameux est celui de Lonza, qui fabrique le vaccin contre le coronavirus de l’entreprise américaine Moderna. Sur son siège de Viège, elle a créé 1200 emplois.

Articles similaires

L'UE autorise le glyphosate pour 10 ans supplémentaires
Actualité

L'UE autorise le glyphosate pour 10 ans supplémentaires

La Commission européenne a décidé de se rallier à l'évaluation de l'Autorité européenne de sécurité des aliments, qui n'a pas identifié de problèmes critiques concernant les effets du glyphosate sur l'environnement et la santé humaine et animale. La décision de la Commission européenne, basée sur la science, de prolonger l'autorisation de 10 ans supplémentaires est également un rejet des campagnes de peur de Greenpeace et Cie.

Le frelon asiatique menace les abeilles indigènes
Actualité

Le frelon asiatique menace les abeilles indigènes

De plus en plus de ravageurs invasifs se propagent en Suisse. L'exemple le plus récent est le frelon asiatique, qui représente un grand danger pour l'abeille mellifère indigène. Mais d'autres espèces invasives menacent également l'agriculture et la biodiversité. Les mesures de lutte sont multiples. Mais les pesticides (produits phytosanitaires et biocides) restent un instrument important dans la lutte contre les nuisibles.

Greenpeace et l'affaire des faits
Actualité

Greenpeace et l'affaire des faits

Depuis des décennies, Greenpeace se bat avec acharnement contre le génie génétique vert. SWR Wissen s'est penché sur la question de savoir pourquoi l'organisation de campagne environnementale s'est autant investie dans le sujet et s'est détachée des preuves scientifiques. Dans le cas du "Golden Rice", les conséquences sont particulièrement criantes. Mais l'alarmisme risque également de bloquer d'importantes innovations dans le domaine des nouvelles méthodes de culture.

Craintes infondées d'un empoisonnement subtil
Actualité

Craintes infondées d'un empoisonnement subtil

Dans une interview éclairante accordée au Berliner Tagesspiegel, le vétérinaire et micro-biologiste allemand Andreas Hensel révèle combien la perception des dangers liés aux pesticides par le public est mal orientée.

Autres contributions dans Actualité