Agriculture intensive durable pour un système alimentaire résilient

Agriculture intensive durable pour un système alimentaire résilient

Dans une prise de position, le parti allemand FDP demande de réorienter la politique agricole européenne. Selon lui, l’agriculture extensive doit céder la place à une «agriculture intensive écologique». Pour cela, le FDP mise sur l’innovation. Des nouvelles techniques de sélection végétale et des produits phytosanitaires plus respectueux de l’environnement permettront d’augmenter la productivité et d’alléger la charge qui pèse sur l’environnement. Cette prise de position a aussi valeur de critique envers le Pacte vert européen.

vendredi 11 mars 2022

Réuni en conclave, le Comité agricole du Bundestag a discuté de la situation actuellement difficile sur les marchés agricoles mondiaux. À cause de la guerre en Ukraine, le cours du blé flirte avec les sommets. La hausse des prix aura des conséquences sur la faim dans le monde. Comme l’écrit la plateforme d’information en ligne «nau.ch», la CDU/CSU et le FDP exigent de réorienter la politique agricole européenne pour surmonter la crise. L’accent doit être mis sur la sécurité alimentaire. Dans une prise de position, le FDP demande une stratégie à long terme capable de rendre l’agriculture plus résiliente, incluant l’offre de denrées alimentaires et ses chaînes d’approvisionnement.


Innovation plutôt que régression

Concrètement, le FDP demande par exemple d’abandonner la mise en jachère. En vertu du Pacte vert européen, les agriculteurs sont tenus de laisser quatre pour cent de leurs terres en jachère. Si l’on veut rendre l’agriculture plus productive, cette règle est malvenue, estime le FDP. Le parti demande d’y renoncer complètement. De même, l’extension de l’agriculture écologique et la diminution de l’utilisation des pesticides de synthèse ne sont pas la bonne méthode pour garantir la sécurité alimentaire. Le FDP voudrait instaurer une «agriculture intensive écologique», c’est-à-dire augmenter la production agricole sans porter atteinte à l’environnement. Pour cela, le FDP mise entre autres sur les plantes cultivées obtenues à l’aide des nouvelles méthodes de sélection. En ce qui concerne la protection phytosanitaire, le PDP exige un «cadre propice à l’innovation, aux niveaux européen et national» pour permettre l’emploi de produits dotés de principes actifs améliorés.

Articles similaires

L'UE autorise le glyphosate pour 10 ans supplémentaires
Actualité

L'UE autorise le glyphosate pour 10 ans supplémentaires

La Commission européenne a décidé de se rallier à l'évaluation de l'Autorité européenne de sécurité des aliments, qui n'a pas identifié de problèmes critiques concernant les effets du glyphosate sur l'environnement et la santé humaine et animale. La décision de la Commission européenne, basée sur la science, de prolonger l'autorisation de 10 ans supplémentaires est également un rejet des campagnes de peur de Greenpeace et Cie.

Le frelon asiatique menace les abeilles indigènes
Actualité

Le frelon asiatique menace les abeilles indigènes

De plus en plus de ravageurs invasifs se propagent en Suisse. L'exemple le plus récent est le frelon asiatique, qui représente un grand danger pour l'abeille mellifère indigène. Mais d'autres espèces invasives menacent également l'agriculture et la biodiversité. Les mesures de lutte sont multiples. Mais les pesticides (produits phytosanitaires et biocides) restent un instrument important dans la lutte contre les nuisibles.

Greenpeace et l'affaire des faits
Actualité

Greenpeace et l'affaire des faits

Depuis des décennies, Greenpeace se bat avec acharnement contre le génie génétique vert. SWR Wissen s'est penché sur la question de savoir pourquoi l'organisation de campagne environnementale s'est autant investie dans le sujet et s'est détachée des preuves scientifiques. Dans le cas du "Golden Rice", les conséquences sont particulièrement criantes. Mais l'alarmisme risque également de bloquer d'importantes innovations dans le domaine des nouvelles méthodes de culture.

Craintes infondées d'un empoisonnement subtil
Actualité

Craintes infondées d'un empoisonnement subtil

Dans une interview éclairante accordée au Berliner Tagesspiegel, le vétérinaire et micro-biologiste allemand Andreas Hensel révèle combien la perception des dangers liés aux pesticides par le public est mal orientée.

Autres contributions dans Actualité